TUTORING



J’ai développé la posture de Tutoring lors de l’accompagnement d'une Startup dont je détenais une part du capital.

En tant que primo investisseur, j'entretenais une relation très étroite avec les fondateurs, je participais aux comités de direction stratégiques, à la levée de fonds puis à la revente.

J'ai mesuré combien une organisation « décomplexée » et « libérée » pouvait être performante quand elle était bien orchestrée et bien alignée.

L’expression était directe, il n’y avait pas de consensus mou et l’engagement dans l'action permettait une grande fluidité, ce qui rendait facile un changement de cap ou un pivotement.

L’entreprise était un lieu d’épanouissement personnel et collectif et de réussite.

Par ailleurs j'ai aussi été membre salarié de comités de direction où j'ai subi l'inertie des jeux de pouvoir.

Le management autocratique, "le diviser pour régner", tant pratiqué par une génération de dirigeants, engendre des stratèges politiques.

En se focalisant sur ce qui ne fonctionne pas, ces organisations nourrissent l'inaction et l'incompétence.

L’entreprise était alors un lieu de frustrations propice aux « Burn-out » et « Bore-out ».

Je pratique l’ « Appreciative Inquiry », une méthode positive de conduite du changement qui s’appuie sur les théories constructivistes et la psychologie positive.
Je m’inspire également des travaux de Frédéric Laloux  «  Reinventing Organizations », d’Alain Gauthier «  Le Co Leadership Evolutionnaire » et des organisations apprenantes.

Mais c'est ma qualité de Coach et mon expérience de l'entreprise qui me permettent de pivoter entre l'accompagnement et le conseil.

C’est une posture que mes associés avaient appréciée pour sa pertinence.